Centre des Cancers de la peau

Répartition | L’aspect |  Le traitement

Cette tumeur survient le plus souvent sur une zone exposée au soleil : dos des mains, avant bras, la face et le cou. Mais il peut également atteindre les muqueuses.

Le plus souvent il s’agit d’un bouton très ferme qui très rapidement va s’ulcérer c’est à dire qu’une croûte va se former, partir en saignant puis se reformer sans jamais guérir.

Cette lésion va avoir tendance à grossir progressivement, parfois rapidement. Si on laisse évoluer la tumeur, celle-ci va envahir et détruire les tissus et organes environnants, et donner des métastases d’abord ganglionnaire puis généralisées.

Il existe une forme très superficielle (« in situ ») qui ne donne pas de métastases : la maladie de Bowen qui touche la peau et les muqueuses et qui se présente comme une tache rosée ou brune, parfois couvertes de petites squames blanches ou saignotante.

Il peut être difficile de faire la différence avec une lésion bénigne qui apparaît aussi brutalement que le spino mais régresse spontanément : le Kératoacanthome.

Il a un aspect très similaire et même l’analyse peut avoir du mal à faire la différence. C’est un des cas « difficiles » qui nécessite une décision avec l’Hôpital Saint-Louis.

 

Page mise à jour le : 03/07/2009
Centre des Cancers de la Peau Bizet - 24, rue Georges Bizet - 75116 Paris - Tel : 01 46 22 12 80
Plan du site Plan su site
Site optimisé pour IE8 - FF3 - Chrome
  |   A propos du site  |  Infos légales  |  © axepartner.com 2007-2018